Anasayfa / Makaleler / Déclaration conjointe d’anarchistes d’Ankara, Istanbul, Izmir et Muğla contre une récente campagne raciste contre les immigrés

Déclaration conjointe d’anarchistes d’Ankara, Istanbul, Izmir et Muğla contre une récente campagne raciste contre les immigrés

Göçmenlere karşı son dönemde yürütülen ırkçı bir kampanyaya karşı Ankara, İstanbul, İzmir ve Muğla’dan anarşistlerin “Irkçılığa Geçit Yok” başlığıyla yayımladığı bildirinin nadb1.wordpress.com isimli blog tarafıdan yapılan Fransızca çevirisi:

L’attitude agressive envers les immigrés, qui dure depuis des années, s’est récemment transformée en une campagne de plus en plus raciste. Alors que les discours de haine se répandent progressivement dans divers médias, notamment sur les réseaux sociaux, certains milieux, encouragés par cette ambiance, se déclarent ouvertement racistes et appellent aux pogroms et massacres.

Les racistes, qui n’écoutent pas les politiques des États qui alimentent les guerres à l’origine de l’afflux de réfugiés, ne sont pas dérangés par le fait que les travailleurs migrants sont employés dans des conditions d’exploitation sévères, l’asservissement des femmes, y compris des enfants, et leur viol, disent qu’elles ne supportent pas que les immigrés s’amusent dans les centres urbains. La clameur « d’invasion », alimentée par des films de propagande qui répandent la haine et des appels aux pogroms, et des revendications et des images d’origine inconnue, dont beaucoup sont ouvertement des mensonges et des distorsions, est également soutenue par des partenaires au pouvoir et des soi-disant partis d’opposition qui rivalisent avec l’autre dans l’immigration et la xénophobie. L’hystérie raciste alimentée ouvre la voie à des attaques racistes similaires, peut-être plus graves, que la tentative de pogrom qui a eu lieu à Ankara le 11 août 2021.

Ce n’est pas un hasard si la xénophobie est alimentée à un moment où une vague de grèves sans précédent a été vécue dans l’histoire de la Turquie, où le pouvoir et l’influence du mouvement des femmes ont augmenté à vue d’œil et où le mouvement étudiant est sur une tendance à la reprise. Bien qu’on ne puisse prédire exactement ce que visait cette campagne honteuse, dont tous les partis de l’establishment de gauche à droite font partie en partie, il faut bien voir qu’elle ne touchera pas que les immigrés. Il est inévitable que cette campagne raciste visant à diviser la classe ouvrière ciblera également les Kurdes, les Alévis, les minorités, les femmes et les LGBTI+.

Nous sommes conscients que la question des réfugiés est un problème qui s’aggrave et alimente le racisme partout dans le monde. Cependant, nous savons très bien que les immigrés fuyant les guerres, la torture, le viol ou la pauvreté sont victimes, et non responsables, de ce problème. Le responsable du problème est le capitalisme, qui produit constamment la guerre, la pauvreté et la misère, des États qui servent les intérêts de la classe capitaliste, des politiques frontalières inhumaines et tous les pouvoirs qui emprisonnent les immigrants en Turquie avec l’accord de corruption entre l’UE et la Turquie. Par conséquent, nous ne voyons pas d’autre solution que d’orienter notre colère dans la bonne direction, de lutter pour l’abolition du capitalisme.

Nous; contre le poison du racisme et de la campagne, les restes nazis, dont les partisans sont inconnus ; Nous déclarons que nous sommes inconditionnellement, inconditionnellement, du côté des réfugiés déplacés et déplacés par le capitalisme et les pouvoirs à son service. Nous rejetons toute tentative d’expulsion forcée des immigrés, politiques soutenues par la «tactique de Goebbels» contre eux. Nous voudrions vous rappeler que tous ceux qui font partie de cette campagne et restent silencieux face à cette tendance seront responsables d’éventuels attentats, pogroms et massacres. Ce qu’il est urgent de faire aujourd’hui, c’est d’ériger des barricades contre ce délire qui ne cesse de croître, d’expliquer que le véritable ennemi n’est pas les immigrés, mais les capitalistes qui nous exploitent, les politiciens et les États travaillant pour leurs intérêts,

Solidarité contre le fascisme !

Immigrés bienvenus, racistes out !

Non aux frontières qui nous divisent !

Anarchistes d’Ankara, Istanbul, Izmir et Mugla

Un monde sans limite, sans classe et libre !

Kaynak: Déclaration conjointe d’anarchistes d’Ankara, Istanbul, Izmir et Muğla contre une récente campagne raciste contre les immigrés

Adresi kontrol edin

Amasra Maden Katliamı: Kader Değil Kapitalizm

14 Ekim’de maden katliamlarına bir yenisi eklendi. Bartın’ın Amasra ilçesinde bulunan Amasra Taşkömürü İşletme Müessesesi …

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.